Les infos du 1er Juillet 2016 : Intéressement, 35ème, loi travail et QVT

Évaluer cet élément
(75 Votes)

RENCONTRE AU 35ème

Cela faisait longtemps que Frédéric Oudéa n’avait pas rencontré les représentants nationaux des syndicats. En fait, depuis la dernière réunion au 35 ème étage de la tour Chassagne, plusieurs PSE se sont déroulés, la réorganisation de l’ensemble du réseau a été présentée aux syndicats et a engendré des négociations. Plus récemment, le Brexit a défrayé les chroniques, au niveau économique et sociale pour les incertitudes qu’il créé au niveau international et national, mais aussi à la SG puisque ce fut l’occasion de voir le cours de l’action chuter de plus de 20% en une seule séance. Cela repose aussi la question de l’opéabilité de la SG. Ce sera aussi l’occasion de lui expliquer que la campagne #becauseWeLoveSG  n’a pas fait des émules partout dans l’entreprise. On n’en rit pas de la même manière suivant les étages où l’on est situé et suivant les régions, restructurées ou non.

LE JOUR LE PLUS LONG

Nous titrions nos infos le 26 février « 49-3 Social ». Nous étions loin d’imaginer que la bataille contre la loi El Kohmri durerait si longtemps ... pour certainement finir en feu d’artifice le 14 juillet sous les applaudissements du MEDEF et de son président. Face à cela, les sondages sont restés constants : 70% pensent que ce projet n’est pas bon et que la loi ne sera pas efficace en termes d’emploi. Nous mettons à disposition sur nos sites la possibilité pour ceux qui veulent intervenir dans le débat, de participer à une votation citoyenne. N’hésitez pas ! … et sinon, il reste les manifestations du 5 Juillet pour dire #OnMeriteMieuxQueCa !

MERCI PATRON !

La question n’est pas tant de savoir qui a choisi de prendre le cours de l’action SG la veille du Brexit pour passer les opérations de souscription dans le cadre de l’intéressement participation. Mais plutôt de savoir comment y remédier…. Nous avons saisi officiellement la direction dès que nous avons eu connaissance de l’opération. Et nous attendons toujours une réponse sur les conditions de cette décision qui n’est pas prise avec les syndicats. Si l’on n’a pas vu la hausse de 20% de l’intéressement cette année, on a bien mesuré les conséquences de la baisse de 20% du cours ! C’est dans ce contexte que la question de l’avenir de l’IP Valmy (qui elle est une institution paritaire, qui a démontré son efficacité aux travers des turpitudes et des crises) est posée. La direction a réuni les syndicats pour examiner les conditions de sa survie, sachant qu’elle ne souhaite pas la maintenir en l’état. Elle commence déjà à parler de créer une commission de surveillance d’un mandat de gestion passé à l’extérieur … autant de choses inacceptables dont nous aurons à reparler au second semestre.

LA BELLE VIE QU’ON VIT LA

« Tant qu’on reste dans le diagnostic, on n’est pas dans l’action ». C’est ce que déclarait le fameux professeur Lègeron lorsqu’il a été mandaté par la direction, il y a près de 10 ans, pour mettre sur pied une méthode infaillible et indiscutable pour mesurer le stress à la SG. 10 ans plus tard, le cabinet Stimulus a laissé place au cabinet Green Working … et 2 ans après la signature d’un accord (sans la CGT) sur la qualité de vie au travail, on en est encore à débattre de la méthode et des indicateurs de mesure du stress...

Les infos sous format PDF

 

CGT599-interessement

Lu 15822 fois Dernière modification le vendredi, 01 juillet 2016 15:04
Connectez-vous pour commenter