Les infos du 11 Décembre 2015 : Avenir du réseau - emploi des jeunes et des seniors

Évaluer cet élément
(63 Votes)

LE MODELE GAGNANT

La rencontre du 10 décembre avec Laurent Goutard aura clos la négociation de l’accord sur le projet de transformation du réseau. Pour lui, l’évolution du comportement de la clientèle est inscrite dans l’évolution technologique, ce qui ne doit pas nous faire renoncer à la conquête de nouveaux clients et œuvrer vers plus de simplicité, plus d’expertise pour aboutir à un « modèle gagnant ». Le projet d’accord prend en compte, comme ultime modification, notre demande d’ouvrir la discussion en local aux mandatés et élus pour mettre sous surveillance le déploiement de chaque projet et intervenir en amont du dossier CE, pour représenter et défendre l’intérêt des salariés. Les retours des salariés et des représentants des syndicats CGT de la SG vont tous dans le même sens : la stratégie de la direction comporte des points que l’on peut partager (nécessité de répondre à l’attente d’expertise des clients) mais il reste des points de confrontation (par ex, l’emploi ou l’approche omnicanale au détriment du conseiller dédié). L’accord contient par ailleurs de vraies garanties pour que le salarié ne soit pas seul face à la direction et contraint d’accepter une affectation qui ne lui convient pas. Il y a notamment une possibilité de recours que la CGT entend bien faire vivre. Nous sommes bien conscients que l’accord ne règle pas tout, mais il fournit une bonne base pour pouvoir défendre l’intérêt des salariés. Enfin, pour être complet, le SNB et la CFTC ont déjà annoncé leur signature. Tandis que la CFDT et FO ont annoncé qu’ils ne signeraient pas en mettant en avant que l’engagement de la direction de « ne pas recourir aux licenciements économiques » n’était pas suffisant. C'est oublier que l'augmentation du nombre de licenciements individuels serait considéré comme une volonté de s'affranchir des obligations d'un PSE, et que cela entraînerait automatiquement leur requalification... cet argument, pour éviter de mettre les mains dans le cambouis, n'est pas nouveau. Il a déjà servi plusieurs fois.

CONTRAT DE GENERATION

Pour résoudre la question du chômage en France, les experts en tout genre parlent soit de la nécessité de revoir la formation, soit de celle de « lever les contraintes du marché » (« supprimer le CDI » et « démolir le code du travail »). Il y a une autre arlésienne, celle du contrat de génération : cette équation magique, mais insoluble, est brandie à chaque fois que le politique ou le législateur a besoin de se parer des oripeaux de la vertu pour parler du chômage des jeunes, du maintien dans l’emploi des seniors. L’équation est insoluble car elle repose sur le pari de combiner intégration des jeunes dans l’entreprise et maintien des plus anciens – ce qui n’est pas incompatible -  tout en diminuant les coûts au maximum. Et c’est là que le bât blesse. Lors du précédent PSE, les résultats de cette approche ont été «décevants» pour reprendre la litote du directeur des relations sociales lors de la négociation emploi du 7 décembre. Cet échange a été l’occasion d’entendre la CFDT et la CFTC proposer à la direction de passer l’objectif de départ moyen de l’entreprise de 60 ans à 65 ans, par « souci de réalisme ». Et là, ce n’est pas une litote, c’est juste une connerie. Les analystes et experts de tous poils se sont d’ailleurs lâchés sur le sujet depuis les résultats de dimanche dernier, la plupart du temps en fustigeant les jeunes, coupables de leur abstention ou de leur vote pour le FN. Là encore, les experts nous ressassent le credo habituel : les insiders (les nantis qui ont la chance d’avoir un emploi) vampiriseraient le monde du travail dont seraient exclus les jeunes. En conséquence de quoi, il suffirait de supprimer les rigidités du marché telles que le CDI ou le code du travail…Une alternative pourrait être de payer des retraités moins âgés – qui le souhaitent - au lieu de payer les jeunes qui subissent le chômage. Mais là encore, on doit être utopistes.

Les infos sous format PDF se trouvent ici

 

CGT574-psi-vs-pse

Lu 6530 fois Dernière modification le dimanche, 20 décembre 2015 17:11
Connectez-vous pour commenter