Les infos du 28 Août 2015 - article

Évaluer cet élément
(60 Votes)

DÉTRICOTAGE

Le Conseil Constitutionnel a partiellement sifflé la fin des soldes qu’avait ouverts le gouvernement à coup de 49-3. Exit la disposition de la loi Macron sur le plafonnement des indemnités en cas de licenciement sans cause réelle et sérieuse. Le plafonnement mettait à mal un principe fondamental du droit selon lequel tout justiciable a le droit à être pleinement indemnisé d’un préjudice qu’il a subi. Le MEDEF a rouvert le bal en faisant sa rentrée cette semaine devant un parterre de patrons, dont le nôtre. Non apaisée par le pacte de responsabilité et les 41 milliards de baisse des charges, qui n’ont eu jusqu’à présent aucun effet sur l’emploi, l’auguste assemblée a réclamé au gouvernement de «savoir trancher» sur le droit du travail – suivi le lendemain par le N°1 de la CFDT qui juge «les choses trop compliquées pour les salariés». On verra pour l’avenir, en attendant la SG a empoché en 2014, 38 millions de CICE (crédit d’impôt pour développer l’emploi), 26 millions en 2013 … pour annoncer cet été un nouveau plan d’économie de 850 millions d’euros. Ce qui risque réellement de compliquer les choses pour les salariés alors qu’au contraire, il conviendrait d’investir dans l’emploi et la formation, notamment dans le réseau, pour préparer l’avenir.

LES DUNES

La première commission de suivi sur le transfert de certaines activités de la Défense vers Val de Fontenay va se tenir le 3 septembre. La direction nous présentera la rafale de statistiques prévues dans l’accord sur le nombre de «prioritaires», de rdv tenus ou programmés et fera un point d’étape attendu. Ce sera l’occasion pour la CGT de revenir sur l’usine à gaz qui a servi à comptabiliser les temps de transport (délimitant chirurgicalement la liste des prioritaires et bénéficiaires des mesures négociées). Mais nous reviendrons aussi sur l’exclusion des salariés hors Ile de France et sur le sort des collègues qui sont sortis opportunément des dispositifs grâce aux quelques minutes grappillées en indiquant la gare RER de Val de Fontenay (Vs l’adresse de l’immeuble...). Ce sera aussi l’occasion de rappeler à l’attention de certains RH récalcitrants que l’accord prévoit des permutations au-delà du service concerné, et qu’à partir du 1er octobre 2015, ceux qui n’ont pas obtenu la permutation demandée, verront leur poste publié sur la bourse des emplois, afin que ceux qui veulent y postuler, puisse le faire.

TRANSFORMERS

Ce sera le 17 septembre prochain que Laurent Goutard rencontrera les organisations syndicales pour commencer à plancher sur l’avenir du réseau. Une série de réunions devrait être fixée pour échanger sur le plan d’adaptation du réseau des 5 prochaines années. Nous pourrons mesurer si, comme nous le disait Frédéric Oudéa, le client est au cœur de nos préoccupations, ou si c’est plutôt la version « plan d’économie » qui fixe la stratégie de BDDF. En tout cas, la meilleure chance d’avoir un client satisfait, c’est d’avoir un personnel en capacité de bien faire son travail et de répondre à ses besoins. L’adhésion du personnel sera donc une question clé de la réussite du changement. Pour se faire, cela va générer des coûts de formation et de rénovation, et ne doit pas se traduire par une dégradation des conditions de travail.

 

Les infos sous format PDF se trouve en suivant ce lien.

 

cgt559-rentree-2015

Lu 7341 fois Dernière modification le vendredi, 04 septembre 2015 17:21
Connectez-vous pour commenter