vendredi, 02 juillet 2021 17:12

Les infos du 2 juillet 2021 : Ceinture et bretelle, SG-CDN la guerre des blocs, But !.. contre son camps Spécial

Écrit par
Évaluer cet élément
(15 Votes)

CEINTURE ET BRETELLE
Une nouvelle fois, pour se préserver de sanctions de l’AMF, la SG a sorti les contre-feux.  Les salariés concernés (version très élargie, XXL voire, XXXXL) sont appelés à demander l’autorisation préalable à leur manager avant de passer des opérations personnelles … y compris pour le fond E. On voit, d’une part, les dérives que cela peut donner pour couvrir les risques de la banque. Mais les réactions ont été aussi très vives sur les risques d’ingérence que ce type de demandes, non proportionnées à l’objectif recherché fait courir aux collègues concernés. Il faut corriger le tir, en précisant et clarifiant le dispositif, pour ramener la population concernée à une juste proportion et ajuster le tout à l’objectif recherché : l’absence de conflit d’intérêt.

SG – CDN : LA GUERRE DES BLOCS
Il faut rester assidus pour tenter de suivre la série de négociations dans le cadre du projet d’absorption du CDN par la SG. Après l’accord de méthode pour définir comment négocier (6 réunions), 4 autres réunions ont déjà eu lieu sur l’harmonisation des statuts (« bloc 1 »). Après avoir amusé la galerie avec la QVT, les RPS, la mutuelle, la prévoyance ou encore la retraite, la direction a fini son tour de piste sur l’harmonisation des statuts par le « maintien de la rémunération globale » le 1er juillet. Cf les comptes rendus détaillés sur notre site pour ceux qui veulent. En parallèle, pour ne pas perdre de temps, malgré le nombre de réunions, la négociation sur l’emploi et l’accompagnement social a débuté le 28 juin (« bloc 2 »). Ce que nous retenons pour l’instant, ce sont les difficultés qui s’amoncellent, tant sur l’emploi que sur la rémunération (ou le statut) dans le cadre de ce projet. D’autant plus qu’il y a une vraie asymétrie de l’information (les syndicats ne connaissent pas la cible sur laquelle les groupes de travail de la direction doivent officiellement travailler). C’est pratique pour la direction pour avancer sur les sujets qui l’intéressent, mais cela fait monter la défiance et le mécontentement des troupes qu’on envoie la fleur au fusil. La direction commettrait une grave erreur (et ceux qui la suivraient) en pensant que tout ceci peut se régler en pleine période estivale … pendant que les salariés sont en vacances. Les salariés ne le pardonneraient pas.  Et ils auraient bien raison !

BUT ! ... CONTRE SON CAMPS
C’était pourtant bien parti. L’intersyndicale avait pris ses responsabilités et émis une vive protestation dès l’ouverture de la négociation sur le renouvellement de la P+i (Participation, intéressement et Plan d’épargne entreprise). Malheureusement, avec les nouveaux accords signés pour 3 ans par la CFDT, CFTC et le SNB, il semblerait que la faiblesse de notre P+i perdure, même si, en théorie, le montant devrait augmenter. Pourtant, il existe un tel décalage (avec la concurrence, les promesses répétées de la DG et la rémunération des actionnaires) qu’une marge de manœuvre existait. Près d’un milliard va être distribué aux actionnaires (en dividendes et en rachat d’actions !) ... alors que nous devrions nous contenter d’environ une centaine de millions de P+i distribuée à la SG. Sans compter que les collègues du CDN ont 2 ou 3 fois plus. Bref, les signataires des accords semblent avoir marqué contre leur camp, juste avant la fin du match.  Et pourtant, il y a longtemps que la coupe est pleine.

   Le fichier PDF avec le dessin de Tif           Le fichier PDF avec le dessin de Moon        Le fichier PDF avec le dessin de Dzil   
(Rappel : vous devez vous connecter au site avant de cliquer sur le lien pour avoir accès au fichier PDF)

intersyndical 

manege

fred

 

Informations supplémentaires

  • onesignal: 0
Lu 2044 fois Dernière modification le vendredi, 02 juillet 2021 19:18
Philippe FOURNIL

 Délégué national de la CGT SG

https://www.flickr.com/photos/pf92400
Connectez-vous pour commenter