Les infos du 24 avril 2015 - article

Évaluer cet élément
(65 Votes)

LE 22 A ASNIERES

Sous couvert de difficultés d’acheminement des bulletins de salaire dans les services centraux, la direction avait décidé l’an dernier de les envoyer au domicile via la Poste. Cela devait soulager les assistantes de gestion du personnel (AGP), avant de se soulager des AGP elles mêmes….250 relais étaient chargés de l’acheminement, ce qui pouvait poser des problèmes – mais au moins les feuilles de paye restaient dans l’entreprise... Avec le recours à la voie postale, les pertes sont devenues nombreuses et les risques d’usurpation d’identité sérieux. Les fiches de paye égarées à l’extérieur de l’entreprise ne le sont en effet pas pour tout le monde… Et le recours au fil RH ne peut pas tout résoudre. Un duplicata arrive en moins de 3 semaines. Il arrive même qu’en demandant un duplicata, on reçoive une feuille de paye d’un autre salarié… ce qui pose aussi le problème de l’obligation de confidentialité que doit respecter l'employeur, et non pas les salariés qui eux, ont le droit de parler des montants de leur rémunération…et même de manifester leur mécontentement !

 

UNE RAFALE CONTRE LA CECITE

C’est Pascal MERE qui est venu représenter la direction de BDDF lors des récentes commissions du comité central d’entreprise… comme depuis plus de 15 ans. Il a signalé que le nombre de fermetures d’agences était de l’ordre de 25 à 30 par an, depuis 3 ans et qu’une « liste de fermetures au fil de l’eau » allait nous être remise. Il a rappelé l’objectif de 70% d’agences sans caisse à fin 2015 et a annoncé la généralisation des fermetures estivales (90 agences concernées cette année), alors que celles-ci nécessitent une organisation hallucinante et qu’aucune étude n’aurait été menée sur la satisfaction clientèle sur ce point... En attendant les prochaines concertations avec les organisations syndicales, il a indiqué que la direction réfléchissait au modèle de la banque de demain, mais qu’elle était « relativement aveugle » sur le poids des différentes activités des agences. Elle a donc choisi un « cabinet extérieur » pour l’éclairer : Exton Consulting. A l’heure des réductions de coûts à tout va, une rafale de consultants ira donc sur le terrain, observer à la loupe une journée type et dégager ce qui est administratif, commercial, gestion du risque, etc. Un panel d’agences représentatives a été déterminé (cf nos sites intranet ou internet). Un retour est prévu fin juin – début juillet. Cette journée « d’observation » sera extrapolée au-delà des agences cernées et étendue pour permettre à la direction d’affiner sa stratégie …. Ou plutôt de faire valider ses choix par un « expert indépendant ».

 

CARTON ROUGE !

L’assemblée générale des actionnaires va se réunir le 19 mai. Et cette année, pour la 1ère fois, il n’y aura pas d’augmentation de capital réservée aux salariés. C’est l’occasion de sanctionner tous les membres du conseil sortants et de vous y faire représenter pour que vos pouvoirs ne tombent pas directement dans les votes du président (et facilitent ainsi le passage de toutes les résolutions avec des scores soviétiques !). Si vous voulez donner vos pouvoirs à Emeric Uhring, le secrétaire CGT du CE des Centraux, signez les et faites les parvenir ou remplissez les directement dans Sharinbox (nominet) et Esalia en précisant : Emeric Uhring – syndicat CGT SG, 17 cours valmy – 92972 Paris la Défense.

 

Les infos en format PDF Les infos en format PDF cgt545 agp virs

Lu 7339 fois Dernière modification le jeudi, 13 août 2015 20:18
Connectez-vous pour commenter