Les infos du 17 avril 2015 - article

Évaluer cet élément
(59 Votes)

SOURIEZ, VOUS ETES STRESSES

La 6ème analyse du stress à la SG est parue très discrètement cette année. Pourquoi tant de discrétion ? Les résultats (dispo sur nos sites) ne sont pas bons. Très en dessous des attentes… Si le niveau de stress reste élevé (37,4% des salariés sont concernés), celui des salariés hyper stressés fait un bond de 14,7% à 16.3%. Aux facteurs de stress habituels (eux-mêmes en augmentation) viennent s’ajouter les « efforts supplémentaires non reconnus ou appréciés » et surtout le «manque de temps». On risque fort de voir se multiplier les ateliers pour vous apprendre à respirer, à manger équilibré et faire du sport (prendre la ligne A du RER…c’est du sport, tous les jours !). D’ailleurs, plutôt que de s’attaquer aux racines du mal, la direction a proposé une nouvelle démarche autour de la QVT et a obtenu un accord signé par CFDT, CFTC, FO et SNB. 94% des salariés qui nous ont fait un retour sur une éventuelle signature, nous ont demandé de ne pas le signer. Avis éclairé que nous avons bien sûr suivi.

 

MANGEZ DES POMMES

Les premières victimes de ces campagnes QVT ou «Life at work» sont vraisemblablement les médecins du travail, qu’on a tant de mal à recruter et à qui on vient de fixer des objectifs pour la 1ere fois à la SG… au niveau des objectifs, on y parle plus des campagnes sur le sommeil, de manger des pommes et/ou manger moins gras, de faire du sport… que des visites systématiques. Les visites systématiques sont jugées «non-prioritaires». Ah bah, oui, on vous a pas dit, mais c’est la DRH qui fixe les objectifs... en toute indépendance bien sûr.

 

TECHNOPOLIS – EPISODE 2

La 1ère réunion de négociation sur le projet de déménagement à Val de Fontenay a donc eu lieu le lundi 13 avril. Fin 2016, si l’on retire environ 2.200 postes qui sont occupés par des salariés prestataires, stagiaires, etc., ce seraient donc 2.887 salariés SG qui devront être transférés. Hors SIOP (563 salariés SG déjà sur VDF), on ne connaît donc pas les quelques 2.324 salariés SG qui migreront (parmi les 4.329 potentiellement concernés au total). C’est le cœur de la discussion qui a commencé avec les syndicats. Pour ce faire, nous avons eu plus de 300 retours des salariés des différentes entités concernées, qui démontrent qu’il est indispensable d’avoir une cartographie des souhaits et des situations individuelles des salariés. Nous avons proposé que chaque « salarié potentiellement concerné » soit reçu par la ligne RH. Le salarié n’aurait qu’à signifier, par oral, sa position et de donner l’explication de son éventuel refus (transport, logement, situation familiale, garde d’enfants, garde de parents, etc).  Le fait d’avoir cette cartographie des éventuels refus et surtout les causes, nous permettrait de travailler à lever les contraintes (ex télétravail, augmentation de l’avance logement, etc.) Nous avons demandé à muscler le Campus métier mobilité pour travailler de manière beaucoup plus active sur les éventuels volontaires aux postes sur VDF, qui ne sont pas sur les activités qui partent mais qui auraient les compétences pour y travailler. Les premiers retours de la direction devraient avoir lieu lors de la prochaine réunion, prévue le mardi 21 avril. En attendant, vous pouvez retrouver tous les documents et la liste des services concernés sur nos sites.

 

Les infos en format PDF

 

 cgt544-stress

Lu 7216 fois Dernière modification le jeudi, 13 août 2015 20:19
Connectez-vous pour commenter