mercredi, 23 septembre 2020 09:48

Message de MC Ducholet et S Proto - Etude relative à la création d'une nouvelle banque de détail en France - 23 septembre 2020

Écrit par
Évaluer cet élément
(48 Votes)

Chers collègues,

Nous annonçons aujourd’hui le lancement d’une étude sur la création d’une nouvelle banque de détail en France, fondée sur le rapprochement de nos deux réseaux bancaires Société Générale et Crédit du Nord.

Cette nouvelle banque, qui serait forte de 10 millions de clients, combinerait le meilleur de nos enseignes pour avoir encore plus d’impact sur le marché français, avec une ambition renforcée en matière de conquête commerciale et de rentabilité.

A travers ce rapprochement, nous aurions pour objectif de construire le meilleur modèle de banque de détail pour faire face aux deux principaux défis des dix prochaines années.

C’est d’abord un défi économique. Les tendances négatives que connaissait déjà le secteur bancaire avant la crise (taux bas durable, pression réglementaire croissante, concurrence exacerbée) sont encore renforcées par la crise sanitaire, qui a dégradé les perspectives économiques.

C’est également un défi lié à l’évolution accélérée des comportements de nos clients, qui attendent légitimement de leur banque une expérience utilisateur toujours plus efficace, une réactivité permanente, un conseil de grande qualité. Un défi qui requiert des investissements massifs et continus tant dans les technologies que dans la formation des collaborateurs.

Le lancement de cette étude se fonde sur une question légitime : face à ces défis, ne devrions-nous pas unir nos forces pour les affronter ensemble, en jouant à plein sur les qualités de chacune des deux enseignes, sur leurs avantages concurrentiels incontestables, sur l’effet de taille significatif dont nous bénéficierions sur le marché français ? Devons-nous continuer à répartir nos investissements sur deux enseignes, ou au contraire les concentrer sur une nouvelle banque pour gagner en impact ?

Nous pouvons en effet compter sur les atouts de nos deux réseaux qui sont complémentaires avec des banques ancrées dans les territoires, engagées depuis toujours auprès des entrepreneurs, et qui s’appuient sur la puissance et le savoir-faire d’un groupe international. Ensemble nous affichons des positions solides sur les clientèles cœur. Et ces dernières années nous avons développé une offre digitale parmi les plus innovantes et nos clients nous le reconnaissent. Nos équipes exercent leur métier de banquier avec engagement, expertise et responsabilité.

La mise en commun de nos bases de clientèle, de l’ensemble de notre dispositif et de nos capacités d’investissement dans nos outils, nos process, la formation de nos collaborateurs nous permettrait ainsi d’être mieux armés face à nos concurrents et de maximiser la satisfaction de nos clients.

Cette étude nous permettra de répondre à cette question fondamentale : quelle serait cette nouvelle banque ? Comment fonctionnerait-elle pour être certain que nous serions plus forts en matière commerciale, plus forts dans les services que nous offririons à nos clients, plus forts dans notre présence sur le territoire. A quelles conditions, en somme, ferions-nous de ce nouvel ensemble un acteur bancaire de premier plan au service de 10 millions de clients, une banque responsable, plus efficace et résolument tournée vers la satisfaction client. Au cœur de cette étude, devront figurer obligatoirement les éléments suivants, qui seraient indispensables pour atteindre ces objectifs :

  • Un nouveau modèle qui conserverait les forces respectives de chacune des enseignes, sans les diluer  
  • Des régions fortes, avec des pouvoirs de décision au niveau local renforcés ;
  • Une nouvelle étape en matière d’innovation et de relation à distance, pour garantir la meilleure expérience client, adaptée à chaque profil de clients, avec des outils et des parcours digitaux nous permettant d’être leader dans la vente et l’entrée en relation à distance ;
  • Des agences encore davantage tournées vers les missions de conseil et d’expertise, avec des directeurs d’agence disposant de tous les moyens pour garantir la rapidité de la prise de décision et du service rendu ; 
  • Un système d’information unique concentrant toutes les compétences IT gage de succès et de rapidité dans la mise en œuvre ;
  • Des valeurs communes et des engagements RSE renforcés pour continuer à participer pleinement au développement durable des territoires

Nous savons que cette annonce peut être déstabilisante. Elle questionne les identités, les valeurs et l’histoire même de nos banques, mais nous voulons vous dire ici combien cette étude nous apparaît aujourd’hui nécessaire et à quel point nous sommes convaincus que cette évolution constituerait une opportunité majeure. Nous voulons également vous dire à quel point nous avons tous appris, collectivement, à nous adapter en permanence, et combien les transformations que vous avez conduits ces dernières années avec succès nous confortent dans la conviction que nous avons la capacité à bâtir, si telle était la décision, cette nouvelle banque.

A l’issue de cette étude, qui associera les équipes de Crédit du Nord, de BDDF,  d’ITIM mais également de la banque privée et l’ensemble de nos partenaires internes, et devra aboutir d’ici fin novembre, nous engagerons le cas échéant une consultation auprès des Instances représentatives du personnel sur le projet commun qui pourrait en résulter.

Soyez assurés que si l’étude devait conclure à la mise en place d’un rapprochement des deux réseaux nous resterions toujours fidèles à nos engagements d’employeur responsable tant dans le dialogue que les pratiques sociales pour accompagner chaque collaborateur comme nous l’avons toujours fait.

Nous sommes conscients que cette annonce suscite déjà beaucoup de questions. Nous nous engageons, avec toute l’équipe managériale, à vous informer de l’avancement de nos réflexions et répondre ainsi au mieux à vos interrogations.

Cette étude ne doit cependant pas nous détourner de nos priorités : continuer d’accompagner nos clients au quotidien, en conquérir de nouveaux, améliorer nos fonctionnements et notre qualité de service. C’est un enjeu essentiel. Plus nos deux fonds de commerce seront forts, plus la nouvelle banque commune que nous envisageons de créer ensemble sera forte.

Vous pouvez compter sur l’ensemble de l’équipe de direction de BDDF pour conduire avec vous ces prochaines étapes avec sérénité.

 

 

Marie-Christine DUCHOLET                                                                       Sébastien Proto

Directrice de BDDF                                                                                            Directeur général adjoint en charge des réseaux de Banque de détail en France

 

NB. : vous trouverez ci joint un Q&A pour vous aider à répondre aux questions des clients.

Informations supplémentaires

  • onesignal: 0
Lu 424 fois Dernière modification le mercredi, 23 septembre 2020 14:02
Connectez-vous pour commenter