jeudi, 23 avril 2020 18:07

BDDF : cellule de crise - conf call du 23 avril 2020 Spécial

Écrit par
Évaluer cet élément
(2 Votes)

BDDF : cellule de crise et conf call du 23 avril 2020 

DIRECTION : VALÉRIE MIGRENNE (VM DRH BDDF), MICHEL GALIAY (BDDF), CLAIRE GATHIER CAILLAUD (BDDF), XAVIER AMOURET (BDDF), fREDERIC CLAVIERES-SCHIELE (FCS SSA)

CGT : PHILIPPE FOURNIL / LUDOVIC LEFEBVRE / LUDIVINE PERREAUT LANDRY
CFDT - CFTC - SNB

D’abord Michel GALIAY fait un point d’activité :

« Le taux de joignabilité est très bon. Ex, sur Lille, il est à 78%. On a un retard classique sur les demandes de service (1 jour de retard, usuel). Il y a une hausse de traitement sur la LCP. Les indicateurs sont bons. C’est vrai sur l’ensemble des DR. Les CC pro ont un fort taux d’occupation. Les experts d’une manière générale sont occupés, les CGP, CBP, de l’ordre de 90% mais avec beaucoup de proactivité, ce qui est facile à moduler en cas de difficulté. Les populations des experts sont très sollicitées sans qu’il ne se manifeste un engorgement particulier.

A titre d’info : 1514 demandes PGE sur Lille, 1800 Rennes, 1300 DRIF Nord en clicom et 4400 en clipro. Sur DRIF sud 3300 en pro et 1300 en entreprise, 2480 sur Lyon, un peu plus de 1000 sur Strasbourg. Ce qui est surtout intéressant de noter à ce stade : il y a une montée en volume, avec phase de hausse sur Lyon par ex, ou en décrue sur les DRIF et semble-t-il sur Bordeaux.

Ça reste soutenu mais bien assumé au front.

Concernant Sogepro, il y a eu un sujet d'encombrement qui a fait l’objet de renfort du côté de Franfinance qui commence à bien donner. Le niveau de flux et de décisions qui passent en CDS est soutenu.

Au niveau des CDS :

Côté entreprise, il n’y a pas de sujet particulier. Sur l'ensemble des cumuls des dossiers (1276 en pro et 1144 en entreprise), c’est gérable par les UG y compris sur la pro.

Deux difficultés sur la pro : D’abord la nécessité de mettre en place la signature digitale, ce qui est validé et en cours de déploiement. C'était urgent du côté de l'Est où le courrier ne fonctionnait pas. Deuxièmement, assurer le process de décaissement car ça bloquait niveau complétude de dossiers. L’action est pensée en préventif (identification des zones de non-conformité pour sensibiliser les CC) et en curatif avec un système d’action rapide pour solutionner pour enchaîner les décaissements. Il y a encore un point de difficulté sur l’aspect décaissement mais sans que ça ne crée un niveau de stock non traité insatisfaisant (1 à 2 jours de délai de traitement en pro, 2 à 3 jours sur l'entreprise)

Sur les suspensions d’échéance, rien de particulier sur Lille, Lyon et Orléans. C’est plus tendu sur Marseille, Toulouse et les DRIF.

Il y a un système d'entraide entre les UG pour soutenir les collègues qui ont une activité plus importante par ceux ayant moins d'activité.

Sur les taux de présence :    
CDS : 40% de présence, au lieu de 30% précédemment. 96% des activités critiques sont gérées.
AEP : 63%, télétravail compris

CRC : baisse de 30% des appels, similaire au taux d’absentéisme. Il y a une constante en termes de joignabilité qui s'est améliorée. On avait supprimé le filtrage sauf pour la DCR de Strasbourg, on a décidé de rajouter 5 DCR supplémentaires. »

Beaucoup d'ateliers sont en cours en vue du 11 mai. C. Guillaumin et Valérie Migrenne valident demain en cellule de crise. BDDF a parallélisé de leur côté le travail sur le déconfinement pour tenir compte des spécificités, des consignes groupes et des décisions gouvernementales (au sujet des personnes fragiles, des gardes d'enfant, potentiellement un sujet sur déplacement en transport en commun).

Le déconfinement sera très progressif et devra, dans le respect des exigences sanitaires et des problématiques "administratives" (gestions des arrêts de travail), prévoir aussi des possibilités de retour en confinement soit local (si un cas est avéré), soit national (si le gouvernement le décide).     

Les interventions syndicales se font par ordre alphabétique :

CFDT : Les objectifs commerciaux  sont suspendus. Aujourd’hui on a des retours du terrain sur des challenges, notamment sur la DR de Lille avec un Top Chef à réaliser avec des pourcentages à réaliser. Erreur ou volonté de BDDF ?    
MG : je vais appeler la déléguée. Qu’il y ait activité commerciale, oui, qu’il y ait de la proactivité, du rebond, c’est naturel. Cependant, à ce jour les objectifs ne sont plus suivis. Il n’y a pas de classement à ma connaissance mais un suivi des différents marchés.

CFDT : Congés ou arrêts garde d'enfants : les gens n’ont pas d'activité, "sauf volontariat". Il faut préciser que ce n'est pas possible.          
MG : Sur le volontariat, ce que je sais c’est qu’un certain nombre de collaborateurs  tiennent à pouvoir intervenir. Je n’ai pas connaissance d’une volonté de susciter et pousser le volontariat. Si cas individuels, il faut les remonter.      
VM : là où il y a eu confusion, c’est que sur certains documents il y avait une notion de volontariat sur l’usage des équipements personnels (ex : installation Boxer). On a eu des remontées que sur certains documents il y avait des documents sur le volontariat pour les gardes d’enfant. Pour arrêt garde d’enfant ou maladie,  les salariés sont en arrêt, point.

CFDT : Consultations et informations des IRP. Suspension en début de confinement. Va-t-on pouvoir les faire et quelles sont les modalités de vote ? 
FCS : Sur les consultations des IRP, elles vont se poursuivre. Il va y avoir des réunions locales, dans un dispositif distanciel. On attend les consignes officielles groupe pour voir si on repasse sur des réunions physiques

CFDT : Alimentation en tablettes sur les CDS et CRC sur 2e lot ?
MG : 600 tablettes mises sur les CDS et CRC. On a un taux d’utilisation faible. Sur la partie CDS et CRC, 700 tablettes seront mises à dispo en tout. Les priorités sont liées au coût et nous n’avons pas les capacités techniques à supporter un nombre trop élevé de tablettes. C’est une des données dans le travail de déconfinement. Un renfort est demandé au niveau des CDS

CFTC : Démarches entreprises pour mise à jour du document unique à BDDF ?          
FCS : Sur le document unique des risques, il faudra l’adapter, il y a des processus d’adaptation. Il faut faire la différence entre des plans d’action temporaires et les documents uniques qui s’inscrivent dans un processus long

CFTC : Quel dispositif de passage physique dans les agences fermées au public pour les relevés de boîtes aux lettres, boîtes mail ? On demande à ces salariés qui passent 1 à 2h, une à deux fois par semaine de prendre aussi les appels        
MG : C’est une à deux heures. Le cadre reste fixé en termes de délai et pas de dérogation. Les cas sont à remonter. On laisse les postes en renvoi.

CFTC : Sur l’accord, on note encore des dérives. On impose des périodes aux salariés à prendre avant le 30 avril alors que l’accord va jusqu’au 31 mai.    
VM ou CG ? : On en a traité quelques-unes parce que des deadlines avaient porté à confusion.. Envoyez-nous tous les cas, on les traitera.

CGT : Reprise de la prod PPI. Pb d’effectif, les délais sont très longs, dégradation de la santé mentale des salariés qui n’arrivent pas à faire face.   
MG : Sur PPI, il y a eu réactivation des contacts courtier. Il y a la capacité à traiter. J’ai eu communication d’une tension sur un CDS que je n’ai plus en tête, avec un suivi particulier.

CGT : Déplafonnement des tickets restaurant : des nouvelles d’Edenred ?   
FCS : on est intervenus la semaine dernière auprès du ministère du travail et celui des finances pour que les déplafonnements soient mis en place. Ils nous ont dit qu’ils prenaient le point mais ne nous sont pas revenus. C’est vous qui nous apprenez que ça a évolué, on va regarder.

CGT : Notification d’ordre fiscal RH online : les salariés absents ne peuvent pas télécharger leur notification d’ordre fiscal. Qu’avez-vous prévu ?           
XA : ça sera envoyé aux salariés, soit à la demande auprès des ARH locales, soit par courrier. On peut les envoyer par mail sauf que s’agissant d’informations confidentielles et classifiées, il faut respecter un formalisme qui a été donné par SEG/ROP pour crypter les données avec un mot de passe transmis au salarié par un autre canal et que l’ARH mette en copie sa hiérarchie. Sous ces deux réserves les ARH peuvent communiquer les infos par mail ou sinon par courrier classique. Pas de possibilité de les mettre à disposition sur Mypeopledoc pour des questions de délai cette année.

SNB : Equipements pour les pro : peuvent-ils avoir les mêmes tablettes que les PME ? Même demande pour les CGP. Certains ont des téléphones portables obsolètes et ne peuvent pas télécharger Boxer, problème pour le travail à distance  
MG :
on a une question récurrente sur les équipements des pros et CGP. On a aujourd’hui un certain nombre de connexions à distance priorisées car les accès sont limités (on dispose d’un certain nombre de laptops, de tablettes). Les pros et CGP n’étaient pas dans cette liste. On regarde dans quelle mesure on peut équiper ces personnes de moyens de communication à distance. Ça sera discuté dans les jours qui viennent. Les AML et APP  ont été moins priorisés. Il n’a pas été envisagé de les équiper jusqu’ici.

SNB : Concernant SG Mails : capacité de pouvoir y accéder  depuis son ordinateur personnel sur la base du volontariat et de pouvoir disposer des outils nécessaires.     
MG : Nous travaillons aussi sur la base de volontariat d’installation des outils de travail sur le poste personnel pour pouvoir travailler à distance mais ça reste à titre de projet à aujourd’hui.

SNB : Aménagements horaires : il y a eu un refus d’aménagement d’horaire sur Rennes
MG : Sur les modifications d'horaires (notamment sur Rennes), il n'est pas anormal que les allègements d'horaires, pour éviter les transports comme en IDF, ne soient pas les mêmes dans des zones moins sensibles.

SNB : Avance logement : où en est-on de la revalorisation de l’enveloppe ? 
VM : il y a augmentation du plafond de 140 à 180 k€ pour les collaborateurs ayant signé un compromis avant fin mars

SNB : Arrêt covid – chômage partiel : comment ça va se passer ?           
FCS :  j’ai vu la communication des OS. Le changement aura lieu à partir du 1er mai. L'indemnité individuelle du chômage partiel va être traitée, et donc, dès lors qu'on est d'accord, on verra comment traiter les éléments techniques en paye.

SNB : Vous aviez dit qu’il n’y aurait pas d’intérimaires. Il y en a à Cergy  
MG : Le recrutement a eu lieu en toute fin de semaine dernière.

SNB : Mybcm : possibilité de l’utiliser pour communiquer en local ?         
MG : c’est un canal sécurité qui a fait l’objet d’une demande d’accord des salariés dans le cadre d’un dispositif de sécurité. L’élargir, c’est aller au-delà du cadre dans lequel on s’est entendu. Il ne faut pas banaliser l’outil

SNB : Stock masques : est-il prévu en nombre suffisant en vue du déconfinement ?       
MG : Sur les masques nous travaillons à un approvisionnement suffisant. Pour ce qui est du nombre, j’attends les consignes du groupe pour pouvoir répondre précisément.

SNB : PPI : va-t-il y avoir simplification de la transmission des documents entre agences et CDS ?
MG : non ce n’est pas prévu

SNB : Auxiliaires vacances : est-ce raisonnable d’accueillir des jeunes en agence cet été ? En cas de maintien, extension de la date butoir pour les candidatures ?          
VM : Le processus de recrutement géré par Crit touche à sa fin. Néanmoins, compte tenu  des interrogations qu’on a sur le mode de fonctionnement cet été, on a décidé de surseoir à la décision sur le nombre final d’auxiliaires d’été qu’on va pouvoir accueillir. On va regarder ce point en parallèle aux solutions de déconfinement. Pour info, sur la campagne de recrutement des alternants, on a redémarré le sourcing de façon à préparer la rentrée.

SNB : Quels sont les agents pouvant percevoir les tickets restaurant ?   
FCS : Maintien des TR pour les salariés en activité que ce soit à domicile ou à distance.

Une prochaine réunion sera organisée la semaine prochaine

logo036

 

Informations supplémentaires

  • onesignal: 1
Lu 1486 fois Dernière modification le dimanche, 03 mai 2020 09:42
Connectez-vous pour commenter