vendredi, 17 avril 2020 12:18

Les missions réalisables en agence - Conf Call BDDF du 17 avril 2020 Spécial

Écrit par
Évaluer cet élément
(2 Votes)

BDDF : Quelles activités ? - Conf Call BDDF - 17 avril 2020

 Une conf call s'est tenut à 15h aujourd'hui. Retrouvez le compte rendu ci dessous. Voici les supports que nous avons reçus à l'instant (dispo en PDF ici) .

missionsbddf1

missionsbddf2

Direction : Valérie Migrenne (VM DRH BDDF), Claire Gathier Caillaud (BDDF), Xavier Amouret (BDDF), Marie Loiselay (SSA) et Laetitia Bourdin (SSA)
CGT : Philippe Fournil / Ludovic Lefebvre / Yoann Bérard
CFDT - SNB - CFTC

Valérie Migrenne : "suite à notre échange avec Michel Galiay, on a continué à travailler avec une organisation qui permette aux collègues de savoir ce qu'ils peuvent faire en fonction des outils. Nous avons voulu formaliser et donc vous présenter, au niveau du front, notre travail qui sera présenté aux élus et déployé par les directeurs. D'autres synthèses pourraient venir pour les autres entités."

Claire G.C : "Le document évoluera au fur et à mesure. Nous avons travaillé sur l'aspect sanitaire et aussi sur nos possibilités de maintenir nos activités. Nous voulions tenter de redonner à chacun un cadre et un axe de priorités. Nous avons rebalayé nos rituels managériaux dans un cadre de crise.
Nous avons distingué les 4 types de situations et les strates managériales pour redéfinir les priorités. Au-delà de l'urgence sanitaire (qui subsiste), il nous semblait qu'il fallait reprendre de la dynamique en termes d'activités car les missions et tâches au quotidien ont pas mal bougé avec la crise.
On parle bien de téléphone et d'outils professionnels (nous avons renoncé à l'utilisation des téléphones personnels, sauf pour Boxer en fonction des jetons disponibles et sur volontariat).
On parle bien des collègues disponibles chez eux (pas les gardes d'enfants, les arrêts, etc).
Les priorités ne sont pas listées par ordre de préférence.
Les métiers listés sont ceux de la Pri et de la Pro."

Interventions par ordre alphabétique des syndicats : 

CFDT : Sur le volontariat et temps de travail ? Sanctuarisation de la formation ? Quelles plages de travail ? Comment répondre aux clients sans application ? LCP calibrée ? Le système a t'il vocation à être pérenne ?
Direction => si le collègue refuse de mettre Boxer sur son portable, on en tient compte. Il fera de la formation. L'aspect managérial va être important car l'expérience du télétravail n'existait pas dans le réseau. Pour la formation, sur site ou pas, on organise sa formation comme on veut. Les plages de travail doivent être calibrées et il faut de l'accompagnement car l'expérience en agence manque sur le télétravail. Il faut tenir le cadre de travail. 
Boxer ne se substitue pas à SGmail pour traiter les opérations avec les clients. C'est SGmail qui doit rester le canal de communication par mail avec les clients et non la messagerie Outllook (et donc son application Boxer sur smartphone). Le travail peut être du traitement ou du reroutage avec les conseillers en agence.
Sur la LCP, il y a pas mal de discussions sur le sujet. Mais nos clients premiums nécessitent qu'on maintienne le lien et qu'on les rassure, qu'on est là et disponibles…. Plutôt que de l'appel à vocation "commerciale".
Le déconfinement (phase intermédiaire) va permettre de continuer et à la cible, il n'y a aucune décision de prise.

CGT : La LCP doit être un support, une aide pour contacter nos clients et montrer que la SG est à leurs côtés, elle ne doit pas continuer à être alimentée et à servir à faire tourner les stats.
Direction => faites nous part des dérapages, ce n'est pas l'esprit. Depuis le début de la crise nous avons signalé que les stats, toutes les stats, étaient stoppées.

CGT : Dans le document présenté, comme il est indiqué "gestion des mails" même par téléphone sans Boxer, il existe un sous-entendu d'utilisation des outils personnels pour le faire. Il faut faire attention à cette utilisation ! Il faut rappeler que c'est interdit d'envoyer des informations sur ses outils personnels, et rappeler que l'accord DLP s'applique. Il a été gravé dans le marbre par le procureur de la république. Vous ne pouvez pas vous en exonérer. Nous ne voudrions pas être obligés d'aller en référé pour faire appliquer le droit. Il ne faut pas attendre d'avoir des problèmes et de chercher des responsables à sanctionner.
Direction => Les collègues ne doivent pas utiliser leurs messageries personnelles.
Le document est une version au 10 avril et il peut comporter des coquilles. Bien évidement qu'il n'est pas demandé aux salariés d'utiliser leurs outils personnels. Ce n'est pas ce que nous demandons.

CGT : Les données clients à récolter nécessaires à la gestion de la relation c'est quoi ? Il faut les lister pour éviter que des salariés récoltent des données non essentielles et que ça aboutisse à des dérapages et des sanctions par la suite.
Direction => ok, on va faire la liste pour que ça soit clair.

CGT : Alertes sur :

le KYC car certains dossiers sont montés dans l'urgence de la crise sanitaire. Il faut alerter les collègues sur le sujet. Là encore, il faut agir avant d'en arriver aux sanctions.  

Il faut faire passer les bonnes instructions à la DRH de Bordeaux car les collègues sont toujours obligés de poser des congés avant le 15 mai (voire la semaine d'avant encore !)

Attention les salariés ont peur que vous ne respectiez pas l'accord car les indemnités garde d'enfants ont du mal à remonter.
D'autant que le gouvernement vient de publier un changement. Ces collègues (en garde d'enfants, ou personnes à risques déclarées en arrêt de travail) ne seront plus gérés via Ameli par la CPAM mais considérés en chômage partiel.
Nous voulons que vous les rassuriez en rappelant que vous allez appliquer l'accord et donc garantir le maintien de leur rémunération.

Valérie Migrenne a répondu : « nous appliquerons l’accord. Nous allons voir quelles sont les conséquences pour nous (direction)

SNB : Il y a déjà pas mal de choses qui ont été dites. Le slide n'est pas très clair et il faut le retravailler pour mettre en avant les points importants. Le travail à distance est tout nouveau dans le réseau et il faut sensibiliser les managers car je confirme que des dérives existent. Il faudrait pérenniser la formation en télétravail (notamment).

Valérie Migrenne a conclu en disant que les directeurs locaux vont communiquer sur le sujet. Mais il y aura des ajustements en fonction des remontées du terrain et avec bon sens. Il faut qu'on soit ancré dans le concret du terrain.

 

Informations supplémentaires

  • onesignal: 0
Lu 2249 fois Dernière modification le jeudi, 23 avril 2020 15:07
Connectez-vous pour commenter