lundi, 16 mars 2020 14:58

Conférence téléphonique BDDF 13:30/14 :46 - Valérie Migrenne (DRH de BDDF) - Michel Galiay (secrétaire général de BDDF, ex Pascal Mère) – Frédéric Clavieres (directeur des relations sociales) - 16 Mars 2020

Écrit par
Évaluer cet élément
(1 Vote)

Mes notes de la conf call 


Conférence téléphonique BDDF 13:30/14 :46 - Valérie Migrenne (DRH de BDDF) - Michel Galiay (secrétaire général de BDDF, ex Pascal Mère) – Frédéric Clavieres (directeur des relations sociales)

Point d'actualité BDDF et organisation de la gestion de crise

MG : on va distinguer les centraux et du réseau.

Dans les centraux, tout ce qui est vital et critique, split entre équipe A et équipe B. Le reste est soit chez eux (dispense d'activité rémunérée), soit télétravail. On a une contrainte de maintien de capacité des plateformes. Donc, certaines activités ne sont pas autorisées à travailler toute la journée.

Sur le réseau, la contrainte plus forte : pas de capacité de  télétravail. Mais continuité exigée par le gouvernement (activité vitale et essentielle). On a intégré l'angoisse légitime des collaborateurs.

Pour tout le monde, pas de déplacements chez les clients ou ailleurs.

Pour l'accueil (pri pro) dans les guichets, juste sur RDV (position de place appliquée par l'ensemble des banques) et possibilités d'accueil au guichet avec un nombre limité (donc filtrage à l'entrée, vigile, ). Accord pour autoriser les véhicules perso et défrayer totalement et on cherche de développer les capacités de télétravail.

Ce matin, les ouvertures se sont pas bien passées Les points prévus pour l'organisation se sont passés comme prévu. Mais pas de distribution de masques…. A notre connaissance, les autres n'ont plus distribuer de masques. Les autorités sanitaires n'ont pas dit que les masques étaient satisfaisants.

Le gel est commandé … mais un certain nombre n'a pas encore été livré. Le gel a été réquisitionné par les autorités.

Cgt : si les consignes ne sont pas claires, ca va être l'anarchie en France. Il faut que la priorité soit la protection du personnel et de la clientèle.

Les Masques ? mais toutes les équipes de santé  en sont équipées … Le virus ne va pas épargner les employés de banque, ni la clinetèle.

A-t-on la capacité de désinfecter ? De vraiemet filtrer la clientèle qui se présente ?

Accueil limitée : ok mais seulement sur rdv "urgent et traité".

Il faut de vrais mesures de sécurité (masques, gel hydroalcoolique ) puisque la priorité est à la protection du personnel

Si vous ne prenez pas les mesures nécessaires, vous allez perdre les qui maintiennent l'activité et répondent présents… jusqu'à maintenant.

Cgt : On a des injonctions contradictoires du gouvernement (pas de gel, ouverture obligatoire, et ne pas sortir de chez soi même pour aller dans la foret…).

Le confinage complet est il à l'ordre du jour ?

Mg on a une contrainte externe. Les masques sont requis pour les activités prioritaires. L'activité bancaire est essentielle. Mais demain l'activité va être relativement faible…

Cgt : ce n'est pas ce qui s'est passé dans les commerces.

Mg : on a l'exemple italien, qui a 8 jours d'avance. Les paiements entreprise et particuliers sont indispensables. Les autres activités vont être neutralisées au maximum. En Italie, les guichets continuent exclusivement sur rdv. C'est le mouvement qui va se mettre en place.

Vm : l'inquiétude monte et ce n'est pas le moment d'avoir un discours managérial…

Cgt : … y a pas que l'inquiétude. c'est une course contre la montre. Les chiffres grimpent et les scenarios sont pessimistes. Le communiqué de la FBF est hallucinant ("venez dans les banques, c'est open bar"). Il faut clairement faire en sorte que la priorité n°1 soit la protection des salariés et de la clientèle.

Vm : notre communication sera managériale…

Cgt : on ne pourra pas avoir une nouvelle comm globale satisfaisante, on voit que c'est différement déployé selon les endroits, le droit de retrait est individuel si le salarié ne s'estime pas en sécurité.

Ca ne peut pas être soumis à l'appréciation des managers, des directeurs, etc. Il faut rappeler :

Ouverture  sécurisée juste sur rdv (et pour urgence).

Protection de la clientèle et des salariés.

Mg : tous les points/ règles sont précis et sont clairement exposés à nos directeurs, managers.

On cherche la cohérence et l'alignement. Les choses vont changées rapidement et on devra rapidement faire un nouveau point.

 

Lu 319 fois Dernière modification le mardi, 24 mars 2020 17:53
Connectez-vous pour commenter