mercredi, 25 mars 2020 20:10

Compte rendu de la conf call Coronavirus - services centraux parisiens du 25 mars 2020 Spécial

Écrit par
Évaluer cet élément
(1 Vote)

COMPTE-RENDU DE LA REUNION (CONF CALL) DE LA CELLULE D’INFORMATION RESTREINTE SCP
25 MARS 2020

Direction : Sophie DESLOGE PASTORE (HRCO/SSA/IDS), Laetitia BOURDIN (HRCO/SSA/IDS), CHOQUET Pauline (HRCO/SSA/RCO), Bruno COUBES (SEGL/DSG), Sergio PEREIRA ((HRCO/ SSA/ IDS), François BRIAND-LE PAPE (HRCO/SSA/IDS). Françoise SCOFFIER : service de santé au travail.

OS : Isabelle BOUCHERAT et Serge MAHLER (CGT), (SNB), (CFDT) (CFTC), (secrétaire SNB CSEE), (UNSA).

Rappel de la direction du fonctionnement de cette cellule d'information qui se veut réactive et est un moyen de remonter les questions des salariés - de notre côté (direction) nous sommes engorgés et vous allez devoir centraliser vos questions avant de remonter vos points.


SNB : on n'est pas d'accord. On ne peut pas bosser à la place de nos 35 élus….

CGT : Nous sommes d'accord pour travailler via cette cellule et pour centraliser mais il faut que ce soit réactif et fluide. Et si des infos sont données aux secrétaires de SSCT, il faut doublonner avec les membres des différents syndicats de la cellule de crise.


Bruno Coubes (responsable du PCA) nous a présenté le nombre de salariés (par site) présents à 10h30 :

59 haussmann :  56 pers

Cap 18  : 32

Adamas : 1

Tour AC : 180

Les Dunes : 89 

Basalte  : 250

Perspectives Défense  : 4

Val de Fontenay : 150

Espace 21 : 9 personnes (badges)

Plus personne sur les sites de repli (où il y a un peu du Crédit du Nord.. )

Au-delà des 2 mails des 20 et 24 mars sur la fermeture d'immeubles, Peripolis va être fermé ce soir (les quelques salariés seront relocalisés à Dunes 1 Etage 4)


CGT : Nous vous rappelons l'engagement national de rembourser les frais de déplacement en voiture.

Le processus Ameli a changé pour les parents qui gardent leurs enfants : les managers remontent les renseignements à la RH pour faire les déclarations.

Il semble que les salariés ne savent pas combien de jours ont été déclarés. Un point va être fait aux salariés, notamment quand il y a une garde en alternance.  Mais a priori : l'arrêt s'est callé que la fermeture des écoles???…. Et donc pendant le temps scolaire…


CGT : quid des activités en Inde qui est en confinement total pour 3 semaines (les infractions sont punies par de la peine de prison) ?

Pour la direction, Bengalore et Chenai : 6000 accès distants et 80 personnes sur sites (ils faisaient les démarches pour avoir des accès pour venir travailler) mais pour l'instant ils font face.

Sur Mombai : 90% en accès distants.

Les situations des expatriés (environ 600 dont la moitié sur GBIS) sont gérées au cas par cas par les RH.

Des contacts ont été pris pour savoir s'ils étaient population fragile et dans ce cas, ils étaient exfiltrés.

Sinon la SG a appliqué la même politique que les autres entreprises françaises, en proposant le rapatriement des familles. Il n'y avait pas de demandes massives de retours.


SNB : on sait combien de salariés sont dans le cadre d'Ameli ?

S. Desloges : non, les déclarations sont en cours de traitement.


La médecine du travail nous informe que 3 psychologues seront mis à disposition via Preventis sur une plage horaire dédiée.

Il y aura un numéro interne dédié aux salariés SG en France par la médecine du travail SG (de la Défense). Ils ne traiteront pas les situations individuelles mais pourront conseiller ou donner un avis.


Bruno Coubes a fait un point à date des accès VPN :

Il y a une augmentation de la plateforme et de la couche supérieure, ainsi que du pare feu.

GBIS 9000 accès simultanés, RBDF 6000 accès simultanés, CEN + Roumanie 7500 accès. On est monté jusqu'à 23.000 accès simultanés hier. On tente d'atteindre des niveaux supérieurs mais progressivement pour que ça tienne la charge pour ne pas mettre en péril la plateforme RA 2.0 (il y a d'autres accès pulse mais c'est en dehors des centraux parisiens, il y a aussi des accès panda).

La Roumanie et les autres implantations européennes sont dans les 23.000.


Les proxim It sont disponibles sur la ligne externe pour prendre rendez-vous et donner la procédure à suivre en cas de panne. 


Le nombre de cas suspects ou avérés dans les centraux : Pas de chiffres de la médecine du travail.

Bruno Coubes : les données ne sont pas fiables, on a une quarantaine de cas sur la région parisienne et ce sont les personnes qui l'ont signalé. Ce qui paraît très faible au regard de l'épidémie sur l'IDF.

Les prestations ménages : intensif dans un 1er temps, mais 1 personne du ménage a été testée positive et donc les salariés SG vont nettoyer eux-mêmes leur matériel. Tout en maintenant la prestation du soir.

Pour le gardiennage, pas de changement.


Les prestas sont destinataires des com groupe et une com spécifique a été envoyée aux sociétés prestataires par ACHA.


Point sur la restauration : restent ouverts : Pauline : en service rapide, Oasis (dunes ) 50 repas, Bienfait  (Basalte) 150 repas, Exquis(Vvalmy) 50 repas. Fréquentation stable.


La CGT a renouvelé sa demande que les entretiens de définitions des objectifs soient gelés et reportés.

CGT : Un mail et un sms de SG NEWS ont été envoyés ce matin, c'est un virus ou un phishing ? Parce qu'il y a des fautes (collège Vs collègues) et l'envoi est fait par SFR…

Bruno Coubes : mais non, c'est un vrai message…. On a fait dans l'urgence ….

CGT : ah bon, bah on va faire passer le message que c'est un vrai message. Lol


SNB : on veut avoir des chiffres sur le nombre de salariés qui  … (..)

CGT : Il est beaucoup plus important de garantir le maintien de rémunérations que de savoir combien de salariés sont Améli, en télétravail ou autre. Et donc de dédier les équipes à ces tâches plutôt que de fournir des stats qui ne servent à rien. 


SNB : on veut une vision globale des conditions de travail des 19.000 salariés des services centraux, avec des données statistiques et des dossiers.

Direction : on verra courant avril comment organiser une commission SSCT avec une synthèse.

CGT : pourquoi la direction ne fait pas comme au CSEC en ne traitant que les points obligatoires, ce qui permet d'aider nos collègues qui ont besoin de nous … c'est hallucinant.

SNB : on ne va pas niveler par le bas, ce n'est pas parce que le CSEC n'a pas réussi qu'on va laisser tomber. C'est très bien que les instances se réunissent.

Direction : on est d'accord pour que les instances ne traitent que les urgences, mais il nous paraît normal de garder un niveau de dialogue social dans les centraux. Comme les rapports étaient déjà faits, il faut clore les sujets.

CGT : c'est n'importe quoi, ces points sont complétement hors sol, désuets et inutiles dans le contexte actuel.

La CFDT a abondé aussi dans ce sens, en expliquant que les élus sont en contact constant avec les salariés et que les choses ont changé (par exemple l'accès au télétravail….).


Unsa : le télétravail c'est bien mais 1 journée ou 2 , après c'est dur et chiant …. On n'a pas les chaises adaptées pour… il faut aménager les horaires pour reposer le corps. La chaise ça fait mal.

Prochaine réunion le mercredi 1er avril même heure.Uneinvitation sera adressée

 qrfb centraux

Informations supplémentaires

  • onesignal: 0
Lu 2705 fois Dernière modification le dimanche, 03 mai 2020 09:50
Connectez-vous pour commenter